Historique sur l'évolution de la carrière

LA CARRIERE LABORDE AU BAGER SUD D'OLORON.

 

Vue de la carrière actuelle, trou béant sur la face Nord du BINET.

Suite aux nombreuses nuisances produites par la carrière, les habitants du Bager sud ont remis en 1985 une pétition aux élus de la commune.

En suivant, une Association de défense de l'environement s'est créée, présidée par Pierre BERNET, pour représenter  les signataires de cette dernière. Il faut dire que le carriériste, non content de générer de nombreuses nuisances, demandait en même temps une extension du site d'extraction, côté Est, sis sur la commune d'Eysus..

Après enquête Publique, procédure habituelle, ce dernier a eu gain de cause, cependant, il devait respecter les normes et faire le nécessaire pour cohabiter sereinement avec le voisinage.

Malheureusement, depuis ce moment, le carriériste a continué à exploiter, en produisant toujours les mêmes problèmes, vis à vis des riverains. C'est pour les mêmes raisons que le 12 janvier 2005, une autre pétition a été réalisée, signée par les personnes les plus touchées, soit par les nuisances directes ( fissures batiments, bruit, poussière, camions ), soit par l'écologie pure ( destruction d'un site remarquable, problèmes liés aux réseaux d'eau souterrains).

L'association ADEBSO a été modifiée, le Président actuel est Henri GRATIANNE, le Secrétaire Dutter Jean Claude et la Trésorière Michèle Roth.


Encore une fois, Monsieur LABORDE demande l'autorisation pour réaliser une extension de 8,2 hectares, cette fois du côté Ouest, site qui avait été abandonné, et qui aurait du être réhabilité, rendu NATUREL ( Fôrét de hêtres )!!!!!!!!!!!!!!!!! et encore trois gradins plus haut !!!!!

Nous avons obtenu et réalisé plusieurs réunions, pour expliquer et protester, cela avec monsieur le Maire d'Oloron :    H . LUC BEREILH, monsieur le Conseiller Général : J P DOMECQ  et le carriériste : G. LABORDE, entre autres.

La carrière émettant de fortes nuisances encore et toujours ces derniers temps, nous avons demandé à plusieurs reprises aux élus qui ont autorité à faire respecter la loi, de faire le nécessaire pour que les habitants, qui étaient implantés au Bager bien avant que la carrière n'ouvre, puissent enfin vivre normalement chez eux.

Voici quelques exemples de courriers échangés:

Lettre 27 juillet 2006

Réponse :

Lettre 7 février 2006

Il est abhérant que l'ensemble des élus ne retiennent que notre opposition au projet d'extension, aucun ne semble comprendre pour l'instant que ce sont les nuisances de tous les jours que nous demandons à supprimer. Cela, en obligeant l'entrepreuneur à respecter les normes et surtout les voisins qui habitent en face et qui prennent tout de plein fouet.

Actuellement, le 24 août 2006, la demande d'extension est suspendue par la préfecture, le dossier n'étant pas recevable pour le moment, nous avons une copie de la lettre émise par la Préfecture, de nombreuses lacunes sont relevées.


Une explication importante  :

La carrière se situe à cheval sur trois communes: Oloron Sainte Marie, Lurbe et Eysus. 

Le siège Social est à OLORON, tandis que les revenus tirés de la vente du minerai reviennent aux communes de LURBE  et / où EYSUS.

 

 

 

×